CIME Haut-Richelieu

Centre d'interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu

Accueil

CIME Haut-Richelieu
Historique et mission
Conseil d'administration
Devenir membre
Faire un don
Partenaires
Pour nous joindre

Services éducatifs
Groupes scolaires et autres

Ateliers en sciences
Excursions animées
Centres de la petite enfance


Au mont Saint-Grégoire

Sentiers de randonnée
Camps de jour
Semaine de relâche scolaire
Activités d'interprétation
Fête d'enfant
Croque-livre

Conservation
Campagne de sensibilisation
Châtaigne d'eau
Espèces en péril
Fonds Vert forêt
Grand Bois
Haut-Richelieu
Mont Saint-Grégoire
Parc naturel des Parulines
Rivière Bleury
Saint-Jean-sur-Richelieu

Informations
Quoi de neuf?
Offres d'emplois
Liens
Documents
Expositions
Pour nous joindre

© CIME Haut-Richelieu

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

Dans le cadre de ses activités de conservation, CIME Haut-Richelieu mène divers projets en conservation des milieux naturels dans la région du Haut-Richelieu.

Projet de caractérisation des milieux forestiers en zone agricole

En 2009, CIME Haut-Richelieu a amorcé une caractérisation des milieux naturels de la zone agricole de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. La première étape, réalisée à l’hiver 2009-2010, fut une collecte des données existantes qui a permis la priorisation des boisés en fonction de divers critères. Suite à cette priorisation, des inventaires botaniques et herpétologiques (amphibiens et reptiles) ont été réalisés au cours de l’été 2010 afin de valider l’information recueillie. Ces inventaires ont permis, non seulement de décrire les différents peuplements, mais aussi de constater l’utilisation des boisés ainsi que les perturbations subies. Plusieurs espèces à statut précaire ou leur habitat ont aussi pu être identifiés.

En 2011, la collecte de données s’est poursuivie avec d'autres inventaires botaniques, d’avifaune et d’herpétofaune. Les inventaires botaniques réalisés au cours des années 2010 et 2011 ont permis de dresser le portrait de 24 des 67 boisés identifiés dans la zone agricole de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ces 24 boisés représentent 924 ha  soit  60 % de la superficie forestière estimée sur le territoire ciblé. Quant aux inventaires d’avifaune et d’herpétofaune effectués en 2011, ils visaient principalement la recherche d’espèces à statut précaire et d’espèces indicatrices de la qualité des habitats forestiers. Sauf exception, peu d’espèces fauniques à statut précaire ont été recensées. Toutefois, les informations recueillies quant à la diversité aviaire, particulièrement les espèces forestières sensibles à la fragmentation de leur habitat, augmentent les connaissances sur les forêts du territoire et permettront de situer leur protection dans une perspective plus globale.


Le projet avait également un important volet de sensibilisation des propriétaires. En ce sens, les boisés montrant la plus belle diversité, suite à la première phase d’inventaire, ont fait l’objet d’une fiche descriptive qui a été remise aux propriétaires. Certains, dont le boisé avait une valeur écologique intéressante, ont reçu un cahier personnalisé proposant des outils de conservation. Finalement, tous les propriétaires de milieux boisés ont été conviés à un atelier de sensibilisation le 23 février 2013.
Si vous n’avez pas été contacté et désirez savoir si votre terrain a fait l’objet d’inventaires ou encore que vous aimeriez nous rencontrer, n’hésitez pas à communiquer avec Valérie Deschesnes, responsable des inventaires.

Vous pouvez télécharger les fiches générales des différents secteurs en cliquant sur les liens suivants:

Fiche générale secteur 1
Fiche générale secteur 2
Fiche générale secteur 3
Fiche générale secteur 4

Avec la collaboration de:

Frédéric Coursol (botaniste)
François Morneau (biologiste, spécialiste de l’avifaune)
Jean-François Desroches (biologiste, expert en herpétologie)

Partenaires