CIME Haut-Richelieu

Centre d'interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu

Accueil

CIME Haut-Richelieu
Historique et mission
Conseil d'administration
Devenir membre
Faire un don
Partenaires
Pour nous joindre

Services éducatifs
Groupes scolaires et autres

Ateliers en sciences
Excursions animées
Centres de la petite enfance


Au mont Saint-Grégoire

Sentiers de randonnée
Camps de jour
Semaine de relâche scolaire
Activités d'interprétation
Fête d'enfant
Croque-livre

Conservation
Campagne de sensibilisation
Châtaigne d'eau
Espèces en péril
Fonds Vert forêt
Grand Bois
Haut-Richelieu
Mont Saint-Grégoire
Parc naturel des Parulines
Rivière Bleury
Saint-Jean-sur-Richelieu

Informations
Quoi de neuf?
Offres d'emplois
Liens
Documents
Expositions
Pour nous joindre

© CIME Haut-Richelieu

PARC NATUREL DES PARULINES

Le parc naturel (PN) des Parulines est situé à Saint-Jean-sur-Richelieu au nord de la route 219 et à l’est du chemin du Clocher dans le secteur L’Acadie.  Il a été créé suite aux acquisitions faites par la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu dans le cadre de son Plan de conservation des milieux naturels. Le parc couvre une superficie de 26,21 ha et supporte une belle diversité d’habitats, soit des milieux forestiers, des milieux humides, un étang, un cours d'eau et des milieux ouverts. La Ville a confié à CIME Haut-Richelieu certains mandats dans le cadre de la gestion et la mise en valeur du parc nature, entre autre, la mise à jour du portrait écologique du site, l’élaboration d’outils et de services éducatifs et l’encadrement des bénévoles.

Pour une description des milieux naturels et une carte du site, consultez la page milieux naturels du parc naturel.

Activités d’acquisition de connaissances

Au cours du printemps et de l'été 2016, l’équipe de CIME a réalisé divers travaux de terrain afin de compléter le portrait écologique du parc nature. Ainsi, des inventaires d’anoures (grenouilles, rainettes et crapauds), de couleuvres et d’oiseaux ont été effectués. Côté botanique, CIME a effectué des visites pour les espèces printanières et les espèces exotiques envahissantes. Les informations recueillies serviront à prioriser les actions de contrôle et de suivi, à mettre en place et à identifier les éléments d’intérêt pour l’interprétation.

Implication bénévole

La protection d’un milieu naturel, surtout ceux de proximité, passe par la participation des utilisateurs et des citoyens. La Ville a confié à CIME l’encadrement des bénévoles qui souhaitent s’impliquer dans la mise en valeur du parc naturel.

En 2016, une première corvée de ramassage de petits déchets a eu lieu lors de la journée de l'environnement du 4 juin.

Nerprun bourdaine, crédit photo: Wikimedia

Le 1er octobre, on a procédé à une corvée de démantèlement d’abris dans les arbres, de collecte des gros déchets et d'éradication de nerprun bourdaine, un arbuste exotique envahissant.

Les bénévoles seront invités à s’impliquer dans d’autres tâches, selon les priorités d’intervention et de mise en valeur qui seront établies dans le futur.

Pour vous inscrire, veuillez compléter le formulaire de bénévolat.

Transmettre des observations


Afin de mieux connaître la biodiversité du parc naturel, les citoyens sont invités à transmettre leurs observations. Au fil des années, les données recueillies permettront aussi d’évaluer le succès des mesures de protection et de restauration mises en place.


Pour transmettre vos observations (autres que les  oiseaux), vous pouvez compléter le formulaire d'observations.


Pour transmettre vos observations d’oiseaux : vous pouvez vous inscrire sur eBird en cliquant sur le lien. Vous pouvez également consulter les observations déjà compilées.